FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS DES CHEMINS DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE
logo FFACC
CONTACT Accès Membres Europa Compostela RSS Page Facebook

Groupes de travail

Chemins et signalétique

Initiée par un colloque au Puy-en-Velay en avril 2011, la réflexion sur ce thème a abouti à l'adoption en novembre 2012 de la charte de balisage des chemins de Saint Jacques.
Sur la base d'une proposition de l'association bretonne des Amis de Saint Jacques, son principe est des plus simple :
Un manuel de recommandations est en cours de rédaction.
Aujourd'hui, ce balisage a été reconnu par de nombreuses associations extérieures à notre Fédération (Société Française des Amis de Saint Jacques, Fédération Française des Itinéraires Culturels Européens...) et sa mise en œuvre a commencé dans de nombreux départements.
Tous les documents sont consultables sur la page "chemins et signalétique" du menu "documents".
img_var/balisage1.jpg

Responsabilités et assurances

Obligations des associations jacquaires
Conformément à sa lettre de mission de janvier 2012, le groupe de travail a :
Ces travaux ont été validés par l'assemblée générale de novembre 2012.

En 2013, le groupe de travail :
Tous les documents sont consultables sur la page "responsabilités et assurances" du menu "documents"

Hospitalité

De 2005 à 2008, la Fédération a initié une réflexion générale sur ce thème.
Une première commission composée d'une vingtaine de participants, représentant :
 a travaillé sur le thème "hospitalité-hébergement".

Une seconde commission de 18 membres a mené une réflexion sur le problème des hospitaliers.
Leurs conclusions et propositions ont été débattues lors des journées de Lectoure en février 2006.
La réflexion sur l'hospitalité s'est clôturée par l'organisation du congrès européen d'Arles en février-mars 2008 sur le thème "Hospitalité d'Orient et d'Occident".
Un guide pour les hospitaliers a été mis au point.
Tous les document sont consultables sur la page "hospitalité" du menu "documents".
img_var/au-gite1.jpg
Le linge du pèlerin sèche